Partager

Vie sociale

Un futur énergétique
Un futur énergétique

En effet, Rollinette, tu fais peut-être allusion à la notion d'amour perpétuel.

L'amour qui fonctionne aux énergies non renouvelables n'est pas un amour durable et il finira mal : il faut déployer beaucoup d'énergie pour recevoir au final assez peu d'amour utile. Par ailleurs, l'amour fossile s'expose à des taxes de plus en plus importantes et l'amour atomique produit beaucoup de déchets.

L'amour rollois pourra bientôt compter sur l'énergie de son lac et de ses toits, alors il sera éternel, perpétuel, et tridimentionnel !

L'énergie solaire c'est génial !
L'énergie solaire c'est génial !

Le débat sur l'énergie et les actions énergétiques sont la responsabilité de tous. La prise de conscience des enjeux est établie, il en va de notre survie. A chaque rencontre il n'est pas incohérent d'en parler.

Aussi les propositions de meetings à thème, de colloques pointus, de présentations de nouveautés, d'offres institutionnelles, d'engagements énergétiques privés, de conférences d'experts, de choix publics, doivent être de bonnes occasions pour se rencontrer, échanger, partager, se stimuler, faire des premiers pas.

Rollinette ne manquera pas de vous tenir au courant des événements, des lieux et du calendrier.

A bientôt.

Réduction de la consommation d'énergie
Réduction de la consommation d'énergie

Installons nos amoureux dans une maison standard, avec 2 enfants.

Consommations de base : 3'500 kWh pour l'électricité hors ECS, 4'000 kWh pour l'ECS, 15'000 kWh pour le chauffage.

Avec 1 système énergétique conventionnel : électricité mixte hydraulique et nucléaire, ECS et chauffage mazout --> consommation annuelle d'énergie primaire (non renouvelable) de 37'000 kWh et émission annuelle de Gaz à effet de serre de 6 T.

Avec 1 système énergétique de type renouvelable : électricité mixte photovoltaïque (18 m2) et hydraulique, ECS et chauffage au bois + solaire (12 m2) --> consommation annuelle d'énergie primaire (non renouvelable) de 3'000 kWh et émission annuelle de Gaz à effet de serre de 0.8 T.

Résultat : réduction de la consommation d'énergie primaire (non renouvelable) par 12 x et réduction des Gaz à effet de serre par 7 x !

Une isolation de l'enveloppe poussée et la sobriété des utilisateurs (comportement) améliorera encore ce bilan.